You are currently viewing Augmentation 2022, donnez votre avis

Augmentation 2022, donnez votre avis

Merci à tous ceux d’entre vous d’avoir répondu massivement à notre dernier sondage.

68 % d’entre vous souhaitez une augmentation de la valeur du point. Malheureusement la CFE-CGC Sictam était la seule organisation syndicale à défendre cette position qui n’a donc pas pu aboutir !

Aujourd’hui nous vous sollicitons pour connaitre votre avis sur l’accord qui est soumis à notre signature

TEXTE DE L’ACCORD

Cette augmentation générale mensuelle pérenne se décline comme suit :

– 170 € bruts pour un salarié temps plein relevant de l’annexe 2 de la Convention de travail du CEA représentant un équivalent de 30,61 points1. Sont également concernés par ce montant les salariés assimilés « non cadres » ne relevant pas des grilles de classification du CEA.

– 155 € bruts pour un salarié temps plein relevant de l’annexe 1 de la Convention de travail du CEA représentant un équivalent de 27,91 points pour les salariés relevant des catégories de E1 à E5 et de 29,60 points pour les salariés relevant des catégories de E6 à E7. Sont également concernés les salariés assimilés « cadres » ne relevant pas des grilles de classification du CEA.

Cette augmentation générale mensuelle pérenne sera proratisée en fonction de la présence et de la quotité de travail du salarié au cours du mois.

En complément de cette augmentation générale mensuelle pérenne, une mesure de rattrapage au titre de la rétroactivité sera versée sur la paie d’octobre 2022 d’un montant de :

– 780 € bruts (45 € mensuels au titre de la période du 1er janvier au 30 juin 2022 et 170 € mensuels au titre de la période du 1er juillet au 30 septembre 2022) pour un salarié relevant de l’annexe 2 (ou salarié assimilé « non cadre » ne relevant pas des grilles de classification du CEA) ;

– 735 € bruts (45 € mensuels au titre de la période du 1er janvier au 30 juin 2022 et 155 € mensuels au titre de la période du 1er juillet au 30 septembre 2022) pour un salarié relevant de l’annexe 1 (ou salarié assimilé « cadre » ne relevant pas des grilles de classification du CEA).

Cette mesure de rattrapage sera proratisée en fonction de la présence et de la quotité de travail du salarié sur la période du 1er janvier au 30 septembre 2022.

 

En cas de non-signature le 3 octobre, DRHRS annonce qu’aucune augmentation générale ne sera possible

 

Êtes-vous favorable à la signature de cet accord ?
Vous êtes ?
Catégorie
Centre